Entrez dans l'buzz

Faites butiner les abeilles de la TOHU!

Donnez vie au Parc Frédéric-Back en appuyant la TOHU dans le développement d'activités d’animation de ce site unique.

À PROPOS DE LA CAMPAGNE

L’ouverture d’une nouvelle section du parc Frédéric-Back situé au cœur du Complexe environnemental de Saint-Michel est prévue en 2017 et plusieurs sont prévues pour les prochaines années. Dans ce contexte, la TOHU fait appel à votre aide pour développer des projets environnementaux et des activités d’animation culturelle et sportive.

En collaboration avec Miel Montréal, la TOHU héberge déjà deux ruches regroupant 80 000 à 140 000 abeilles.

Entrez dans l’buzz!

Participez à la mission de pollinisation de la colonie : en faisant un don de 10 $ seulement, vous permettez à une de nos abeilles de butiner tout en donnant vie au CESM.

FAITES UN DON

Entrez dans l’buzz et faites butiner les abeilles de la TOHU!

En donnant un petit 10 $, vous participez à la mission de pollinisation de la colonie et contribuez au développement, par la TOHU, de projets environnementaux et d’animation culturelle et sportive du parc Frédéric-Back.

Prenez part à l’ambitieux projet de réhabilitation environnementale de ce grand parc métropolitain dont l’ouverture de deux nouveaux secteurs est prévue en 2017.

Faites votre don dès aujourd’hui!

Pourquoi la TOHU

Située au cœur de la Cité des arts du cirque, la TOHU se veut le lieu par excellence de diffusion culturelle, de création, d’expérimentation et de convergence de la culture, de l’environnement et de l’engagement communautaire en Amérique du Nord.

En s’établissant aux abords du parc Frédéric-Back en 2004, la TOHU désirait dès lors participer à la revitalisation du quartier Saint-Michel et à ce grand projet de réhabilitation environnementale. Inspirée par le lieu et le quartier, la TOHU adopta dès ses débuts une mission environnementale et sociale, qui s’est ajoutée à sa mission culturelle en lien avec les arts du cirque. La TOHU agit à titre de pavillon d’accueil du parc depuis 2004 et a dans ce contexte reçu près de 120 000 personnes dans le cadre de visites guidées du site.

Depuis 2013, la TOHU développe un projet d’apiculture urbaine. En plus d’héberger des ruches, elle a aménagé des plantations et développe parallèlement une riche programmation éducative autour du thème des insectes pollinisateurs.

Le parc Frédéric-Back

Le parc Frédéric-Back est en voie de transformation finale pour devenir l’autre parc métropolitain de Montréal, avec le parc du Mont-Royal. Un site dont l’histoire représente un symbole de réhabilitation environnementale et d’action citoyenne.

Histoire du parc en quelques mots

Dès la fin du XIXe siècle, on recense plusieurs petites carrières de calcaire sur le site, qui ont été regroupées en 1945 sous la bannière Miron. Le calcaire qui en est extrait est transformé en ciment et servira à bâtir des ouvrages montréalais d’envergure dont la Place Ville-Marie et l’autoroute Bonaventure.

À la fin des années 1960, le parc est utilisé comme site d’enfouissement de déchets. En 1984, la Ville de Montréal prend possession du site, à la suite des pressions exercées par les citoyens du quartier. La Ville y appliquera les normes imposées par le ministère de l’Environnement du Québec, et réduira peu à peu les activités d’enfouissement, pour les cesser complètement en 2009.

Un parc en devenir

Plus grand projet de réhabilitation environnementale entrepris par la Ville de Montréal, le parc du Complexe environnemental de Saint-Michel compte aujourd’hui 30 hectares accessibles aux citoyens, au travers desquels circule un sentier multi-fonctionnel de 5,5 km. À l’occasion du 375e anniversaire de Montréal en 2017, deux nouveaux secteurs d’une étendue de 18 hectares seront ouverts au public. L’aménagement du parc sera complété en 2023 : 153 hectares seront alors accessibles aux Montréalais.

Un projet par et pour un quartier sensible

L’aménagement du parc se veut un exemple de développement durable. En effet, les mouvements sociaux ont été à la base de la transformation du site et la participation citoyenne reste importante pour l’appropriation du parc et son utilisation au quotidien. Du côté environnemental, l’ensemble du projet repose sur des stratégies de valorisation de matériaux résiduels générés sur place et de réutilisation de matériaux recyclables.

Le rôle de la TOHU

Établie à l’entrée du parc depuis 2004, la TOHU est le pavillon d’accueil du parc. Elle offre par ailleurs au grand public, aux écoles de la région et aux entreprises spécialisées en environnement, des visites guidées sur l’histoire du parc et sa transformation.

Dès l’ouverture des nouveaux secteurs en 2017, la TOHU proposera des activités d’animation culturelle et sportive.

Programmation