Until the Lions

Akram Khan Company

« Une oeuvre palpitante ! Le talent de raconteur déjanté de Khan à son meilleur »

Time Out (UK)

Les retardataires ne seront pas admis.

Danseur solaire, fougueux et magnétique, Akram Khan convertit la scène circulaire de la TOHU en haut lieu de légende. Dans une scénographie renversante, il raconte l’histoire de la princesse Amba qui en appela à la vengeance des dieux après avoir subi déshonneur et rejet. Deux danseuses et quatre musiciens l’accompagnent dans cette adaptation d’un extrait d’Until the Lions: Echoes from the Mahabharata de la poétesse Karthika Naïr, une réécriture personnelle du Mahabharata, la grande épopée hindoue.

On y retrouve avec ravissement le métissage de kathak, danse traditionnelle indienne et de danse contemporaine qui a fait la marque de ce chorégraphe transcendant. Pieds, mains, visage… Le corps tout entier est engagé dans sa danse virtuose qui allie souplesse, précision, vélocité, lenteur, fluidité et présence absolue. Portée par une équipe de collaborateurs artistiques émérites, Until the Lions offre une brillante relecture d’un conte millénaire.

Akram Khan

Akram Khan est l'un des plus grands danseur contemporain. En un peu plus de 15 ans, il a créé un travail respectable qui a contribué de façon significative à la danse contemporaine à travers le monde. Sa réputation s'est construite sur des bases de succès de productions imaginatives et accessibles tels que DESH, iTMOi, Vertical Road, Gnose et zéro degré.

Khan est un aimant pour les artistes connus mondialement à partir d'autres cultures et disciplines. Parmi ses collaborateurs, nous comptons, entre autres, le Ballet national de Chine, l'actrice Juliette Binoche, la danseuse Sylvie Guillem, les chorégraphes / danseurs israéliens Sidi Larbi Cherkaoui et Galván, la chanteuse Kylie Minogue, les artistes visuels Anish Kapoor, Antony Gormley et Tim Yip, l'écrivain Hanif Kureishi ainsi que les compositeurs Steve Reich, Nitin Sawhney, Jocelyn Pook et Ben Frost.

Le travail de Khan est reconnu comme étant profondément émouvant. Un point culminant de sa carrière a été la création d'une partie de la Cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Londres 2012 qui a été reçu avec succès unanime.


« Avec sa vision remarquable de l’épopée du Mahabharata, Khan crée un espace théâtral et un champ de bataille fabuleux. »

The Guardian (US)

« C’est un spectacle débordant d’énergie, un souvenir impérissable. »

The Telegraph (UK)

« La chorégraphie de Khan est un mélange douloureux et mordant de kathak indien et de danse contemporaine occidentale. »

Times (US)

« Théâtralement époustouflant . »

The Stage (UK)
Programmation